Ferme de la Monédière

19390 Chaumeil

Chez Cédric, on ramasse la myrtille au peigne. Parce que chez Cédric, on sait à quoi ressemble la myrtille sauvage, la vraie.
Accompagné de ses jeunes saisonniers, Cédric m'a donc emmené au milieu des bruyères, là-haut, tout là-haut dans les Monédières. 
Mais ce n'est pas tout. A la Ferme de la Monédière il y a comme une ambiance unique, un air de bon vivre, brut, pur. 
Un endroit parfait pour s'arrêter déguster un peu de myrtilles, sous n'importe quelle forme !

Chez Cédric, on ramasse la myrtille au peigne. Parce que chez Cédric, on sait à quoi ressemble la myrtille sauvage, la vraie.
Accompagné de ses jeunes saisonniers, Cédric m'a donc emmené au milieu des bruyères, là-haut, tout là-haut dans les Monédières. 
Mais ce n'est pas tout. A la Ferme de la Monédière il y a comme une ambiance unique, un air de bon vivre, brut, pur. 
Un endroit parfait pour s'arrêter déguster un peu de myrtilles, sous n'importe quelle forme !

Chez Cédric, on ramasse la myrtille au peigne. Parce que chez Cédric, on sait à quoi ressemble la myrtille sauvage, la vraie.
Accompagné de ses jeunes saisonniers, Cédric m'a donc emmené au milieu des bruyères, là-haut, tout là-haut dans les Monédières. 
Mais ce n'est pas tout. A la Ferme de la Monédière il y a comme une ambiance unique, un air de bon vivre, brut, pur. 
Un endroit parfait pour s'arrêter déguster un peu de myrtilles, sous n'importe quelle forme !

Chez Cédric, on ramasse la myrtille au peigne. Parce que chez Cédric, on sait à quoi ressemble la myrtille sauvage, la vraie.
Accompagné de ses jeunes saisonniers, Cédric m'a donc emmené au milieu des bruyères, là-haut, tout là-haut dans les Monédières. 
Mais ce n'est pas tout. A la Ferme de la Monédière il y a comme une ambiance unique, un air de bon vivre, brut, pur. 
Un endroit parfait pour s'arrêter déguster un peu de myrtilles, sous n'importe quelle forme !

Chez Cédric, on ramasse la myrtille au peigne. Parce que chez Cédric, on sait à quoi ressemble la myrtille sauvage, la vraie.
Accompagné de ses jeunes saisonniers, Cédric m'a donc emmené au milieu des bruyères, là-haut, tout là-haut dans les Monédières. 
Mais ce n'est pas tout. A la Ferme de la Monédière il y a comme une ambiance unique, un air de bon vivre, brut, pur. 
Un endroit parfait pour s'arrêter déguster un peu de myrtilles, sous n'importe quelle forme !

Chez Cédric, on ramasse la myrtille au peigne. Parce que chez Cédric, on sait à quoi ressemble la myrtille sauvage, la vraie.
Accompagné de ses jeunes saisonniers, Cédric m'a donc emmené au milieu des bruyères, là-haut, tout là-haut dans les Monédières. 
Mais ce n'est pas tout. A la Ferme de la Monédière il y a comme une ambiance unique, un air de bon vivre, brut, pur. 
Un endroit parfait pour s'arrêter déguster un peu de myrtilles, sous n'importe quelle forme !

Chez Cédric, on ramasse la myrtille au peigne. Parce que chez Cédric, on sait à quoi ressemble la myrtille sauvage, la vraie.
Accompagné de ses jeunes saisonniers, Cédric m'a donc emmené au milieu des bruyères, là-haut, tout là-haut dans les Monédières. 
Mais ce n'est pas tout. A la Ferme de la Monédière il y a comme une ambiance unique, un air de bon vivre, brut, pur. 
Un endroit parfait pour s'arrêter déguster un peu de myrtilles, sous n'importe quelle forme !

corporate delphine simna photo delphine simonneau myrtille sauvage monédières corrèze france nature famille pere et fils

Chez Cédric, on ramasse la myrtille au peigne. Parce que chez Cédric, on sait à quoi ressemble la myrtille sauvage, la vraie.
Accompagné de ses jeunes saisonniers, Cédric m'a donc emmené au milieu des bruyères, là-haut, tout là-haut dans les Monédières. 
Mais ce n'est pas tout. A la Ferme de la Monédière il y a comme une ambiance unique, un air de bon vivre, brut, pur. 
Un endroit parfait pour s'arrêter déguster un peu de myrtilles, sous n'importe quelle forme !

corporate delphine simna photo delphine simonneau myrtille sauvage monédières corrèze france nature ferme de la monédière

Chez Cédric, on ramasse la myrtille au peigne. Parce que chez Cédric, on sait à quoi ressemble la myrtille sauvage, la vraie.
Accompagné de ses jeunes saisonniers, Cédric m'a donc emmené au milieu des bruyères, là-haut, tout là-haut dans les Monédières. 
Mais ce n'est pas tout. A la Ferme de la Monédière il y a comme une ambiance unique, un air de bon vivre, brut, pur. 
Un endroit parfait pour s'arrêter déguster un peu de myrtilles, sous n'importe quelle forme !

Chez Cédric, on ramasse la myrtille au peigne. Parce que chez Cédric, on sait à quoi ressemble la myrtille sauvage, la vraie.
Accompagné de ses jeunes saisonniers, Cédric m'a donc emmené au milieu des bruyères, là-haut, tout là-haut dans les Monédières. 
Mais ce n'est pas tout. A la Ferme de la Monédière il y a comme une ambiance unique, un air de bon vivre, brut, pur. 
Un endroit parfait pour s'arrêter déguster un peu de myrtilles, sous n'importe quelle forme !